Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le gouvernement canadien appuie financièrement le futur Centre historique de la mine King

C'est à l'avant du chevalement et du futur site du Centre historique de la mine King (KB3) que fut annoncée la participation financière de plus de 930 000 $ de Développement économique Canada dans la phase 1 du projet de la mise en valeur du site.

« Il y a pratiquement deux mois jour pour jour, je faisais une conférence de presse au même endroit afin de me positionner personnellement en faveur de la phase 1 de ce futur centre d'interprétation. Depuis, le Conseil municipal a donné son aval au projet. Il ne restait plus qu'à s'assurer du respect des budgets et que le soutien financier des gouvernements atteigne 80 %, ce qui est accompli aujourd'hui », précise le maire de Thetford Mines.

L'aide financière du gouvernement canadien provient du Fonds Initiative canadien de diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile qui vise à soutenir les projets liés à la diversification de l'activité économique des MRC des Appalaches et les sources et qui sont susceptibles de créer des emplois à court et à long terme.

Il faut rappeler que 66,6 % du financement a déjà été garanti par le biais du Programme d'infrastructures Québec‐Municipalités et que le 20 % restant sera comblé dans le cadre d'une campagne de financement.

« Je continue de répéter aujourd'hui qu'il est question ici d'un beau projet de revitalisation du centre ville qui permettra du même coup de rendre hommage à notre patrimoine collectif ainsi qu'à notre histoire. Ce projet créera 14 emplois et générera localement 2 millions $ en salaires durant la construction, sans oublier 2 millions $ en achats de matériaux et 788 000 $ en retombées touristiques annuellement durant les premières années », ajoute monsieur Brousseau.

La phase 1 du projet consiste à mettre en valeur le chevalement KB‐3, ainsi que le bâtiment des treuils et le bâtiment de la forge. Ces bâtiments laissés à l'abandon depuis 1986 constituent un ensemble à fort potentiel architectural et récréotouristique. C'est également dans la première phase que seront aménagés l'ascenseur et l'observatoire qui permettront aux gens d'avoir un point de vue extraordinaire sur la ville. À noter que ce futur Centre historique de la mine King contribuera également à la réalisation de trois autres projets alors qu'une portion de la subvention permettra de faire des travaux dans le bâtiment voisin qui appartient à la Ville, soit l'ancienne malterie.

Toutes les actualités & reportages