Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Comité culturel de Disraeli: Une page d'histoire en musique

Le 5 octobre dernier, l'Orchestre Symphonique de Lévis était de passage à l'église Sainte-Luce de Disraeli pour offrir une prestation de la cinquième symphonie du compositeur russe Chostakovitch.

Maestro Yves Auger, OSLC'est sous la direction artistique du Maestro Gilles Auger que les musiciens ont fait plonger le public dans le contexte difficile de l'époque où l'œuvre musicale a été conçue, soit la période stalinienne. La grande détresse et l'oppression qui se dégagent de cette symphonie étaient palpables, mais il était aussi possible d'y déceler la grandeur de l'Homme et de sa résilience. Dimitri Chostakovitch a d'ailleurs commenté son propre travail en ces mots : «J'ai voulu évoquer le combat de l'homme avec son destin et chanter la victoire de l'esprit, obtenue au prix de longs efforts d'un labeur persévérant.»

M. Yves Lapierre, président du Comité Culturel de Disraeli se dit d'ailleurs très heureux du passage de l'Orchestre Symphonique de Lévis à Disraeli. « C'est un honneur de pouvoir entendre ces musiciens de grande qualité et c'est d'ailleurs un cadeau que nous voulions offrir à la population pour souligner nos quarante ans d'existence en tant que Comité Culturel.»

Il est important de souligner qu'une partie des revenus de la vente de billets fut versée à la paroisse Sainte-Luce, contribution que le Comité Culturel de Disraeli tenait à faire à cette communauté pour leur précieuse collaboration.

Dans un esprit beaucoup plus déjanté, c'est le groupe Garoche ta sacoche, Lauréat du Festival international de la chanson de Granby en 2013, qui viendra surprendre le public par sa musique originale et survoltée le samedi 1er novembre au Cabaret des arts de Disraeli. Pour plus d'informations, consultez le site Internet du Cabaret des arts de Disraeli

Toutes les actualités & reportages