Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

La réalité minière d'hier à aujourd'hui

Il fut un temps où la région de Theford Mines, grâce à ses mines d'amiante, était l'une des plus prospères dans tout le Canada. La visite minière offerte par le Musée Minéralogique vous plonge dans les vestiges de cette époque révolue.

Jusqu'au 7 septembre prochain, le Musée minéralogique et minier offre des visites à bord de la Labmobile, sur différents terrains miniers du secteur de Thetford Mines et de Black Lake. Accompagné de guides chevronnés, les moments marquants de la grande période d'exploitation vous seront relatés. Découverte de l'amiante, première exploitation, utilisation du minerai et développement de la région sont des sujets abordés lors de cette visite d'une durée approximative de 90 minutes.

Le départ s'effectue au musée à 13 h 30. Il faut savoir qu'un minimum de 10 personnes doit avoir effectué une réservation pour que la visite se déroule comme prévu. Lorsque la Labmobile prend la route, elle se dirige vers la mine Beaver. Sur le territoire de la Beaver, vous effectuez votre premier arrêt pour jeter un coup d'oeil à ses bâtiments, dont les immenses chevalements. De plus, ce sera le moment idéal afin de prendre de splendides photographies avec, comme arrière-plan, l'église Sainte-Alphonse. Lorsque les visiteurs seront priés de remonter à bord de l'autobus, celui-ci cheminera à travers les champs d'exploitation des mines Bell, King, Johnson et BC-1.

Pour le deuxième arrêt, tout le monde descend afin de voir ce qui était, autrefois, l'ancien quartier Saint-Maurice. À l'époque, un quartier complet avait été déménagé dans l'optique de permettre aux propriétaires des mines d'exploiter au maximum les ressources d'amiante sur le territoire.

Observation de l'effondrement de la route 112

Lorsque la période d'observation prend fin, vous reprenez place dans le véhicule en direction de l'ancien site de la mine Lake. À cet endroit, il sera possible de mettre pied à terre une nouvelle fois afin d'observer à distance les lieux de l'effondrement de la route 112. Un paysage saisissant qui témoigne bien de l'ampleur du glissement de terrain qui avait arraché une partie du chemin. De plus, du haut de votre poste d'observation, vous pourrez observer une magnifique étendue d'eau digne des plus belles mers des Caraïbes. Il faut savoir qu'avant d'être une exploitation minière, cet endroit était un immense lac, d'où le nom de la ville « Black Lake ». La nature reprend donc ses droits sur l'homme tranquillement.

Ce troisième arrêt sera également le moment de faire la cueillette de minerais. Vous pourrez mettre la main sur différentes roches afin d'en ramener avec vous pour conserver un petit souvenir de la MRC des Appalaches. C'est d'ailleurs ce qui termine la visite.

Une activité culturelle enrichissante qui permet d'intéresser les petits et les grands.

Toutes les actualités & reportages