Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Lettre ouverte du maire concernant la fête du Canada et tous les autres événements à venir à Thetford

À la suite des événements entourant la Fête nationale du Canada, le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, fait le point sur ces festivités dans une lettre ouverte concernant cette même fête ainsi que bon nombre d'événements à venir.

Plusieurs d'entre vous savent que lors des Jeux du Québec de 2003, j'étais responsable de l'organisation des compétitions, de l'alimentation, du transport, de l'hébergement, de la santé et de l'informatique. Nous recevions plus de 4000 athlètes et accompagnateurs du 1er au 9 août pour l'équivalent de 17 championnats provinciaux. Il a plu du 2 au 8 août. Nous avons dû modifier constamment les horaires, les sites de compétition, les circuits de transport, les sites d'alimentation sans compter l'impact sur le travail des bénévoles. Nous avons dû nous ajuster parce qu'un élément incontrôlable et imprévisible, la pluie, s'était invitée. Notre organisation avait démontré sa qualité en sachant se réinventer rapidement. Lorsque des obstacles surgissent, il faut prendre des décisions pour le mieux avec l'information disponible. Je suis extrêmement fier du travail accompli par nos équipes il y a 12 ans.

Je suis également fier de ce qu'accomplit, année après année, le Comité de la fête nationale à Black Lake. Oui il a plu cette année, encore plus fort que prévu et avec plus de vent. Il y a eu un éclaircissement tel qu'anticipé en milieu de soirée, mais la pluie avait déjà endommagé le matériel. Le comité avait Offenbach au programme, aurait‐il dû transférer l'événement à l'intérieur de l'aréna qui contient 1062 places alors qu'on attendait 5000 personnes? Transférer le matériel n'était plus possible puisque endommagé, donc il aurait fallu louer le matériel en double. Mais avec quel budget? C'est un spectacle gratuit, il aurait fallu couper ailleurs dans la programmation, toujours avec la même capacité d'accueil à l'intérieur? Ceux qui sont le plus déçus de l'annulation de la fête sont les organisateurs qui ont travaillé pendant près d'un an pour livrer cette programmation.

Je ne peux qu'être fier de nos organisateurs de la fête du Canada. Il y a aussi eu beaucoup de travail accompli pour organiser cet événement gratuit alors qu'eux aussi ont eu à composer avec la pluie. La programmation pour enfants a rapidement été transférée à l'intérieur de l'aréna pour donner accès aux jeux gonflables et à l'animation malgré le mauvais temps. Par contre, impossible de tenir le jour même les feux d'artifice et le match d'étoiles de la ligue de baseball, alors on choisit de reporter le tout le lendemain et d'en aviser la population. Remplir un stade de 6200 personnes, c'est long, il faut un divertissement. Le propriétaire des Blue Sox a réussi à dénicher une équipe pour jouer un match régulier de la ligue. La contrainte de la ligue : sur semaine, ce n'est pas avant 20 h et il faut jouer le match au complet. Pas de problème, pensions-nous, ça dure en moyenne 2 h. Ça en a duré 3 h 30. Avec uniquement des feux d'artifice, on aurait diminué l'ampleur de l'événement tout en étant ennuyeux pendant l'attente. Nous aurions pu embaucher un groupe de musique et amputer le budget des feux pour le payer, c'est ce qu'on veut? On a plutôt eu un match de baseball gratuit dont la longueur a été largement supérieure à l'habitude.

Enfin, je suis fier aussi des organisateurs du Championnat canadien de cyclisme. Oui il a fallu bloquer des rues pour leur sécurité, il a fallu parfois attendre des minutes en voiture comme nos voisins des grandes villes font à longueur d'année. Mais nous avons eu 325 cyclistes inscrits de partout au Canada qui sont venus pour plusieurs avec leur famille. Ça fait du monde dans nos commerces et nos lieux d'hébergement. Nous n'avions jamais vu autant de voitures avec supports à vélos au Tim Hortons, à la Virée, au St‐Hubert, au Comfort Inn et j'en passe. Nous devons considérer ces retombées économiques qui se cumulent dans les six chiffres. Et avec un nouvel hôtel qui s'en vient, ça nous en prendra encore plus d'événements dans nos rues. C'est vrai que certains ont pu vivre des inconvénients liés à cette activité et le défi pour nous sera de tenter de les réduire pour la prochaine fois.

En résumé, quand on organise un événement, il y a de fortes chances que des éléments incontrôlables se produisent et vous amènent à vous ajuster. Les bonnes organisations réussissent à le faire sur le champ ou dans les éditions suivantes et apprennent de ce qui arrive. Il est évident que des personnes peuvent être affectées dans leurs habitudes, mais si nous voulons une Ville qui bouge, il faut accepter qu'un événement ne soit peut être pas parfait sur toute la ligne et quand cela se produit, je rappelle que les plus déçus sont souvent les organisateurs. Il ne faut donc pas chercher à les critiquer, mais les remercier de s'investir dans notre communauté pour offrir à tous, des événements rassembleurs, originaux et surtout gratuits.

Nous sommes toujours disponibles pour épauler tous ceux qui voudront contribuer à l'amélioration de notre qualité de vie en organisant d'autres événements. Vous n'avez qu'à nous contacter.

Marc‐Alexandre Brousseau, maire
Ville de Thetford Mines 

Toutes les actualités & reportages