Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Inauguration du Centre de plein air Montauban à Saint-Jacques-le-Majeur

Le 22 septembre dernier, la Fondation Domaine Montauban a inauguré les nouvelles installations du Centre de plein air Montauban à Saint-Jacques-le-Majeur-de-Wolfestown qui devient désormais une auberge de jeunesse.

En 1997, le Club Lions de Disraeli a reçu en héritage un immense domaine de 200 acres situé à St-Jacques-le-Majeur. L'héritage ne demeurait valide que si cette propriété était transformée en lieu d'accueil pour des groupes de jeunes handicapés, défavorisés, diabétiques, etc. Très rapidement, les membres du Club Lions de Disraeli se sont mis à la tâche pour adapter le terrain et les trois bâtiments du domaine. De tels travaux nécessitaient certes des efforts colossaux, mais aussi des ressources financières considérables. Ils ont donc créé la Fondation Domaine Montauban afin de trouver du financement pour une première phase de travaux qui allait faire du domaine un centre de plein air.

La Fondation avait toutefois la volonté d'élargir sa clientèle, mais était limitée par les vocations initiales des bâtiments du domaine. Elle a constaté que pour être en mesure d'étendre ses activités, elle n'avait d'autre choix que de rénover le pavillon numéro 3, ayant autrefois servi d'écurie puis de grange.

Pour arriver à ses fins, la Fondation a sollicité la Lions Clubs International Foundation (LCIF), tous les Clubs Lions du District et le Gouvernement du Québec. Grâce au mérite du projet, la Fondation Domaine Montauban se sera donc vue remettre un montant de 78 000 $ de la LCIF, les clubs du district auront fourni 54 000 $ et le Gouvernement du Québec y est allé de 80 000 $ provenant de trois subventions différentes pour un grand total de 212 000$.

Des travaux majeurs

Les travaux de rénovation du pavillon no 3 ont donc débuté le 30 mars dernier. « Ayant servi autrefois de grange et d'écurie, ce pavillon a été complètement transformé : on a réparé les fondations, coulé une nouvelle dalle de béton pour le plancher, ajouté des lucarnes, changé le recouvrement de la toiture, remplacé les fenêtres et les portes, refait la plomberie, le système de chauffage et l'électricité, revu les divisions intérieures et leur finition, rajeuni le recouvrement extérieur et mis aux normes les installations septiques. On a aussi confectionné les armoires, les vanités, les lits et les autres meubles, sans oublier un paddock et des abris pour les chevaux », précise Yves Proulx, maître d'œuvre du projet.

Tous ces travaux ont métamorphosé l'ancien bâtiment en auberge de jeunesse, d'une capacité d'accueil de 25 personnes. « Au total, nous pouvons donc accueillir une quarantaine de personnes en comptant l'espace disponible dans le pavillon Ste-Julie, préalablement rénové », d'ajouter le responsable. Le Centre de plein air Montauban débutera ses opérations dès cet automne.

Le centre de plein air

Le Centre de plein air Montauban élargira donc ses portes à une plus grande clientèle comme les familles, les randonneurs pédestres et équestres. Il est par ailleurs intéressant de mentionner que le centre est situé sur le tracé des sentiers équestres de la municipalité de Saint-Jacques-le-Majeur et que le Chemin de St-Rémi, un sentier de pèlerinage, passe à proximité.

Les gens se rendant au Centre de plein air Montauban pourront entreprendre de nombreuses activités telles la piste d'hébertisme, la randonnée pédestre ou équestre, le camping sauvage, la pêche, la culture dans la serre-jardin, le ski de fond, etc.

Dans l'avenir, il est prévu d'ajouter plusieurs installations récréotouristiques : terrain de soccer, de tir à l'arc et de volley-ball, des mini-chalets, une mini-ferme et un verger.

Le Centre de plein air Montauban est classifié « auberge de jeunesse » par la Corporation de l'industrie touristique du Québec.

Toutes les actualités & reportages