Franck Laboue
Franck Laboue L'aventurier épicurien
26 juin 2018

[Thetford Mines] Un autre Québec

Thetford - Black Lake - Halde et maisons

Je peux sentir votre incrédulité à la lecture de ce titre! Si je vous avoue que Thetford Mines est la ville qui m’a accueilli lors de mon arrivée au Québec, l’incompréhension est peut être encore plus grande.

Les yeux s’ouvrent grand et les réactions sont souvent les mêmes. Il y a les « Thetford … ? » et aussi les « mais qu’est ce que tu es allé faire là-bas? ».

Constat : Thetford Mines est mal connue et victime de préjugés tenaces. Pourtant, derrière ce toponyme unique se cache l’une des plus belles régions du Québec. Les mines d’amiante sont désormais choses du passé et la ville opère un virage touristique spectaculaire. Patrimoine religieux imposant, villages de carte postale et parcs majestueux forment le panorama de la région de Thetford. Suivez-moi à la rencontre du pays des mines et des lacs, perle méconnue de la province.

Région de Thetford - Vue aérienne - Église

 

LA CITÉ AU CŒUR DES APPALACHES

Je quitte Québec en prenant la route du sud à travers la Beauce et la belle région de Chaudière-Appalaches. Le spectacle est toujours aussi magique et les vallons traversés par le chemins historiques Craig et Gosford  sont magnifiques. J’oublie vite l’autoroute 73 et sa platitude. Le chemin historique se faufile entre les collines verdoyantes et les terres agricoles, un paysage idyllique qui étonne à chaque virage. De petites rivières et leurs ponts couverts de couleur rouge parsèment les environs. Sur la route, des petits villages de charme au passé irlandais agrémentent un itinéraire déjà merveilleux. Saint-Jacques-de-Leeds, lovée dans un vallon, est l’occasion de profiter d’un panorama agricole au cachet unique. Vient la belle Kinnear's Mills. Derrière son patronyme irlandais se croisent pas moins de quatre églises au cœur du village. La belle petite rivière Osgood vient parachever cette image de carte postale. Au cœur de la MRC des Appalaches apparaissent alors les cimes des puits de mines. Un paysage inusité se dévoile, saupoudré de clochers et des silhouettes étranges des terrils.

Saint-Jacques-de-Leeds - Église - Ciel nuage

 

PATRIMOINE INDUSTRIEL ET RELIGIEUX

Les montagnes grises qui entourent Thetford sont le symbole le plus frappant de son passé minier. En dehors de l’excellent Musée minéralogique , la visite la plus intéressante pour démystifier le travail minier est le tout nouveau site de la mine King . À quelques mètres du vieux centre-ville, le puits de la mine détonne dans le paysage. Le bâtiment de chevalement se trouve sous un beau revêtement neuf. Le visiteur est alors immergé dans l’environnement minier. Outils, odeurs métalliques, ambiance post-industrielle photogénique: tout est réuni pour faire revivre l’époque aux voyageurs d’un jour. On sort avec un immense respect pour ces  ravailleurs qui, le soir venu, sortaient de la poussière pour retrouver la lumière. Ouvert depuis l’été 2016, ce réaménagement du patrimoine minier est une vraie réussite.

J’ai un amour profond pour le patrimoine religieux québécois, d’une richesse inouïe dans tous les coins de la belle province. À seulement quelques pas de la mine King, en passant à côté des devantures en briques des magasins de la rue principale, il est impossible de passer à côté de l’église Saint-Alphonse . Avec sa façade massive, elle est l’une des plus grandes constructions religieuses de la région. Construite en 1907, elle constitue un joyau insoupçonné en terre minière. À peine ai-je fait quelques pas à l’intérieur que je suis abasourdi, la surprise est totale. L’immensité de la voûte m’étonne et le spectacle des dorures mélangées aux couleurs vives m’hypnotise. L’harmonieux mélange du vert et du jaune détonne, étonnante vision chaleureuse au sein d’une église. Finesse des détails, alignement des bancs de bois massifs sur neuf rangées, dorures au plafond, chandeliers dignes d’une salle de bal … c’en est presque trop pour les yeux. Qui a dit que les églises étaient des lieux austères?

Église Saint-Alphonse - Entrée - Intérieur

 

À l’étage se trouve le Centre d’interprétation du patrimoine religieux de la MRC des Appalaches, un travail méticuleux et de longue haleine pour valoriser le patrimoine régional. On y retrouve près de 1,500 objets sacrés, des maquettes d’églises locales, des statues et le clou: la collection de 426 chapelets de Roland Ricard! Le dernier étage m’attire, plus rien ou presque ne me sépare des cloches. Ici, je tombe sur l’orgue Casavant, un monstre fait de tubes et de bois que l’on aimerait voir s’activer. C’est l’occasion d’observer de plus près un instrument de musique mythique et les nombreuses pédales, touches et boutons qui lui donnent vie. Depuis ces hauteurs, la vue plongeante donnerait presque le vertige. Les expositions religieuses se mêlent aux expositions sur la culture locale. Photos jaunies des pompiers, photos en noir et blanc des travailleurs à la mine, c’est l’histoire de la région qui s’étale devant nos yeux.


Il est temps de reprendre des forces pour la suite. Au menu vous pouvez faire un arrêt à L’Allongé , bistrot bar populaire. On y retrouve une décoration originale, rondins de bois aux murs et pots Mason en guise de luminaires. À l’entrée de la ville, c’est la cantine Dairy Joy qui clame haut et fort d’avoir la meilleure poutine en ville! Enfin, pourquoi ne pas se sucrer le bec au Kiosque Choco-Latté et déguster ses crèmes glacées molles trempées.

Sentiers Trois Monts - Vue sur montagnes - Ciel nuage

 

UNE BASE DE PLEIN AIR AUX PAYSAGES FABULEUX

Se battre contre son image, c’est payant: Thetford a déjà été nommée capitale du plein air au Canada! Nautisme, sentiers balisés ou encore plongée sous-marine dans les anciennes carrières, la diversité des activités étonne. Vous pourrez arpenter également les vingt kilomètres de sentiers des 3 Monts , une réserve écologique aux magnifiques points de vue sur les Appalaches. La richesse naturelle de la région se trouve pourtant plus au sud. Je me dirige alors en premier lieu vers Black Lake. On y retrouve un belvédère avec vue sur les eaux caribéennes qui remplissent l’ancienne mine à ciel ouvert:déroutant et unique à Thetford. La route continue vers Adstock. C’est ici que se trouve le parc national Frontenac , l’un des parcs le moins connu du grand public. C’est pourtant une vraie mine d’or: tourbière, orchidées, plantes carnivores, tout pour surprendre! En entrant au secteur Saint-Daniel, on accède au sentier le plus célèbre du parc: les tourbières. Ici, l’ensemble des sentiers se retrouvent sous la forme de palissades en bois légèrement surélevées. Le calme y est presque fascinant. Pas un son, juste le murmure de la forêt, les oiseaux, le cri des écureuils dans les arbres. Une grande forêt aux sous-bois colorés remplis de mousses et de champignons m’accueille: un plaisir pour les yeux et pour les narines.

Tourbière - Parc National de Frontenac - Fleurs

 

L’Écosystème du parc Frontenac est unique à ces latitudes. On y retrouve donc la
tourbière, mais également un type de flore habituellement croisée dans la toundra. On a la chance d’y croiser des orchidées et de très nombreuses plantes carnivores. L’immense tourbière du parc Frontenac apparaît. Instantanément c’est une impression d’Everglades qui me vient à l’esprit. Un paysage plat, rempli d’herbes hautes, le tout imbibé d’eaux stagnantes et parsemé de taches colorées donnent un spectacle peu commun. Un véritable arc-en-ciel de couleurs s’offre à mes yeux: au milieu des herbes, une flore spongieuse tantôt rouge, jaune et verte éclate de mille feux. Le sentier arrive à sa fin et plonge littéralement dans la tourbière. Je m’approche au plus près des trous d’eau, des fameux réticules qui jalonnent le paysage. Un belvédère permet de prendre de la hauteur et offre la plus belle vue sur le parc. À 360 degrés, la tourbière m’entoure et les trous d’eau se remplissent de lumière. Le mont Adstock est bien visible et le sol spongieux se pâme de toutes sescouleurs à mes pieds. Magie des Appalaches.

Thetford, son patrimoine et ses paysages sont plus qu’une escapade d’une journée tant l’offre touristique y est impressionnante. Pourquoi ne pas y passer la nuit afin de tester la toute nouvelle offre d’hébergement: la cache du Domaine . Chambres avec vue sur les Appalaches, décoration contemporaine et même un bassin artificiel unique qui permet de vous initier entre autre au Wakeboard ! De quoi clôturer en beauté la découverte d’une région mal connue et pleine de surprises.

 

VERDICT DU CHRONIQUEUR

Encore ce midi, une serveuse m’a regardé d’un drôle d’air lorsqu’au détour d’une discussion. Je lui annonce avoir vécu à Thetford. Et pourtant, comme beaucoup de gens, elle n’y avait pas mis les pieds. Soyez curieux, redécouvrez nos belles régions et planifiez-vous une escapade pas comme les autres au pays des mines au cœur des Appalaches. Ce qui vous y attend? Un concentré de bonheur québécois: patrimoine religieux à faire rougir, paysages déroutants, des habitants à la générosité peu commune et une furieuse envie d’y retourner une fois le séjour terminé. Thetford: nous allons nous revoir très souvent.

Commentaires (0)